Découvrez la puissance de Stradoji Premium

Hello ! Nous avons remarqué que tu es inscris sans être abonné...
Tu loupes 95% de la puissance de notre plateforme. Dans ce webinar tu vas découvrir :

Condition d’accès à
Stradoji Premium
Sylvain t’expliquera comment accéder à notre nouvelle offre premium et quel plan prendre en fonction de ta situation
Comment l’offre Premium
va changer ta vie
L'investissement est une jungle impitoyable ou il est très facile de se perdre. Nous allons te donner la carte pour avancer dans ce monde
Comment rendre ta
nouvelle vie pérenne
Sylvain t’expliquera comment, après ton changement de vie, tu peux faire en sorte que ça dure dans le temps
Félicitations, tu es inscrit pour notre Atelier
de présentation de l’offre Stradoji Premium
Atelier présentation
Stradoji Premium
Par sylvain March - Fondateur de Stradoji
30 Avril à 12h00
90 min
Erreur lors de votre inscription à l'atelier.
Réservez une démonstration offerte
de la solution Stradoji
Un spécialiste vous préparera un plan d'investissement personnalisé offert ( Durée : 30-45 min )
Remplissez vos coordonnées pour être recontacté rapidement :
Informations 100% sécurisées
Atelier en ligne offert
Comment nos clients décuplent leur patrimoine grâce aux crypto-actifs
Sans risque excessif Sans connaissances techniques Sans y passer des heures
Sylvain March fondateur de Stradoji
Présenté par Sylvain March - Fondateur de
Sylvain March le fondateur de Stradoji

90 Minutes de contenu exclusif (pas de rediffusion)

Découvrez comment superformer les marchés traditionnels

LE plan d'investissement sur-mesure que vous pouvez adapter à vos besoins

Ce Dimanche à 11h00 !
Votre inscription est presque finalisée
Atelier en ligne offert
Découvrez comment générer des revenus passifs grâce aux crypto-actifs
Entrez simplement votre email et accédez à notre atelier exclusif du Dimanche 30 Juin à 11h00.
Vos informations sont 100% sécurisés
Ce Dimanche à 11h00 !
Accédez en illimité à tous les articles

En plus de votre inscription gratuite, recevez également :

Le plan d’investissement adaptable qui a permis à nos clients de réaliser en moyenne +120% de plus-values en 2023.

(d’une valeur de 250€)

L’impact de la Chine sur les cryptomonnaies en 2024 et 2025?

L’impact de la Chine sur les cryptomonnaies en 2024 et 2025
Mis à jour le 21 Mai. 2024 à 12h23

La relation entre la Chine et les cryptomonnaies est complexe et intrigante.

La Chine peut-elle influencer les cryptomonnaies dans les années à venir ?

À travers une analyse des régulations, des innovations technologiques et des enjeux économiques, découvrez comment ce géant asiatique pourrait redéfinir le paysage des cryptomonnaies en 2024 et 2025.

L’économie Chinoise à la peine

La crise de la dette chinoise

La Chine fait face aux revers de sa politique de prêts aux pays en développement, notamment dans le cadre de l’initiative des « nouvelles routes de la soie ».

Devenue l’un des principaux créanciers de ces pays, elle est confrontée à un risque accru de défaut de paiement.

Cette situation fragilise ainsi sa position économique mondiale.

Entre 2013 et 2016, la Chine a engagé en moyenne 16,3 milliards de dollars par an en nouveaux prêts, totalisant 254 milliards de dollars pour les pays pauvres.

La dette publique extérieure de ces pays envers la Chine atteignait 180 milliards de dollars fin 2022.

Elle surpassait celle envers la Banque mondiale (223 milliards de dollars) et l’AID (183 milliards de dollars).

Les pays d’Afrique subsaharienne en ont été les plus grands bénéficiaires.

Ils ont reçu 44% de la dette totale envers la Chine fin 2022.

Ces prêts ont priorisé les producteurs de pétrole et les pays situés le long du corridor des nouvelles routes de la soie.

Cependant, en raison des difficultés économiques et des défauts de paiement de pays comme le Tchad, le Ghana et la Zambie, la Chine a réduit ses engagements de prêts, chutant à 5,4 milliards de dollars en 2022.

Aujourd’hui, Pékin privilégie la restructuration de la dette chinoise plutôt que de nouveaux prêts.

Evolution de la dette chinoise
Evolution de la dette chinoise
Source : Statista

Ainsi, elle se montre plus prudente face aux risques croissants liés à sa stratégie précédente.

Crise immobilière chinoise

Outre la crise de la dette chinoise, le marché immobilier du pays connaît une crise majeure depuis 2021.

Celle ci est marquée par des faillites de promoteurs, des baisses de prix et un ralentissement des ventes.

En Avril 2024, les prix du neuf ont chuté de 3,5 % sur un an.

Ceux de l’ancien s’effondrent de 6,8 %, un record.

Cette crise immobilière en Chine est due à un endettement excessif des promoteurs, à des restrictions gouvernementales et à un changement de sentiment des consommateurs.

Les conséquences sont lourdes pour l’économie chinoise et sa population :

  • Les promoteurs immobiliers font faillite,
  • Les investisseurs perdent de l’argent,
  • Et les chantiers de construction sont à l’arrêt.
Cours action Evergrande - crise immobilière Chine
Cours de l’action de China Evergrande – deuxième plus grand promoteur immobilier chinois
Source : Boursorama

Les prix des logements baissent, affectant le patrimoine des ménages et pouvant ralentir la croissance économique chinoise.

Le 17 mai dernier, le gouvernement chinois a annoncé une mesure inédite afin de tenter de juguler l’hémorragie du secteur.

Le plan : acheter une partie des nombreux appartements vides ou des chantiers abandonnés pour les transformer en logements sociaux.

Dans ce sens, la Banque Populaire de Chine (PBoC) prévoit le déblocage de 300 milliards de yuans (38,2 milliards d’euros) pour soutenir ce plan.

Toutefois, il est difficile de savoir si cette mesure sera suffisante pour stopper cette crise immobilière chinoise.

Le risque de la guerre avec Taïwan

Pour ne rien arranger, les tensions géopolitiques avec Taïwan s’accentuent depuis plusieurs années.

La situation est arrivée à un point que lors de son investiture, le 20 mai 2024, le nouveau président a appelé la Chine à « cesser ses intimidations politiques et militaires ».

Une guerre entre la Chine et Taïwan aurait des conséquences économiques désastreuses pour la Chine.

En cas de conflit, les sanctions économiques coordonnées par les pays du G7 pourraient paralyser l’économie chinoise, touchant notamment les industries aéronautiques et perturbant les chaînes d’approvisionnement mondiales​​.

Un conflit entraînerait également une perturbation massive du commerce mondial, car 88 % des grands navires porte-conteneurs transitent par le détroit de Taïwan.

Une simple interruption du commerce pourrait coûter à l’économie mondiale 2,6 trillions de dollars, soit 3 % du PIB mondial​.

La Chine, observant les sanctions contre la Russie, se prépare à de possibles contre-mesures économiques.

Toutefois, une guerre pourrait encore affaiblir sa croissance économique, déjà mise à mal par des défis internes comme la crise de la dette et la crise immobilière​.

Les Chinois achètent en masse de l’or

La Chine est devenue l’un des principaux acheteurs d’or ces derniers mois.

En 2023, la Banque populaire de Chine a acheté 225 tonnes d’or, portant ses réserves à 2 235 tonnes.

Les raisons de cette stratégie d’investissement sont multiples mais parmi les principales, on retrouve :

  • Une volonté d’indépendance du Dollar américain

Dans un contexte de tensions géopolitiques croissantes entre la Chine et les États-Unis, notamment sur les questions russe et taïwanaise, l’or reste perçu comme une alternative plus stable au dollar pour les réserves de change chinoises.

Cette volonté se traduit notamment par le désinvestissement de la Chine vis à vis des bons du Trésor américain.

Deuxième plus gros détenteur de ces actifs, le pays asiatique tend a diminuer drastiquement sa part.

Au cours du premier trimestre 2024, il a vendu 53,3 milliards de dollars en obligations et bons du Trésor.

dette américaine chine
Evolution des bons du Trésors détenus par la Chine
Source : L’Opinion

Cette dédollarisation permet également de suivre son allié, la Russie, pour contrer les effets des sanctions occidentales.

  • L’or comme valeur refuge

En outre, l’or est considéré comme une valeur refuge, surtout en période d’incertitudes économiques.

La crise de la dette chinoise et la crise immobilière ont conduit les chinois à rechercher des moyens de se protéger contre les risques économiques.

Comme toujours en période de crise ou d’incertitude économique, l’or offre une sécurité face à la volatilité, un remède « anti-crise« .

Par conséquent, les chinois achètent en masse de l’or pour sécuriser leurs investissements et préserver la stabilité économique du pays.

La Chine et les cryptomonnaies : l’indécision

Les cryptos jamais vraiment bannies en Chine ?

Contrairement à ce que l’on pourrait penser, les cryptomonnaies n’ont jamais vraiment été bannies en Chine.

Officiellement, il existe plusieurs restrictions et interdits.

Par exemple, les cryptomonnaies ne peuvent pas être utilisées comme monnaie de paiement, le Yuan restant la seule monnaie légale.

De plus, les institutions et les entreprises n’ont pas le droit d’utiliser les cryptos.

Les ICO (Initial Coin Offerings) sont interdites depuis 2017, et le minage de cryptomonnaies est strictement interdit depuis 2021.

Cependant, il n’existe pas d’interdiction individuelle de détenir des cryptomonnaies.

Ainsi, à titre personnel, les citoyens chinois peuvent posséder des cryptos.

De plus, les échanges en pair à pair ne sont pas interdits.

Cette situation a permis à la Chine de devenir le plus grand marché pour Binance, avec 90 milliards de dollars d’échanges rien qu’en mai 2023.

Ce volume représente 20% des échanges mondiaux de la plateforme.

Cela montre que la crypto en Chine reste active malgré les restrictions officielles.

Toutefois, la Chine reste très en retrait en matière de protection des utilisateurs et de régulation.

En effet, aucune loi n’a été promulgué en ce sens.

Le discours général en Chine est donc : « C’est possible mais ne comptez pas sur le gouvernement pour vous protéger en cas de perte de votre capital ».

Cela reflète une attitude permissive mais prudente de la part des autorités, qui cherchent à protéger le système financier tout en laissant une certaine liberté individuelle.

Malgré la crise de la dette chinoise et la crise immobilière, les cryptomonnaies continuent de prospérer à titre individuel en Chine .

Les restrictions visent surtout à contrôler l’usage institutionnel et commercial des cryptomonnaies, mais n’empêchent pas les particuliers d’investir ou de commercer entre eux.

Ainsi, les cryptos jamais vraiment bannies en Chine ?

La réponse semble être oui, sous certaines conditions.

L’avènement du Yuan numérique

Le yuan numérique, ou e-CNY, est une MNBC (Monnaie Numérique de Banque Centrale).

Il s’agit d’une initiative de la Banque populaire de Chine pour créer une version numérique du yuan.

Ce projet vise à réduire la dépendance au dollar américain et à renforcer le contrôle du gouvernement sur l’économie.

Lancé activement en 2022, le yuan numérique permet des paiements sécurisés et anonymes, tout en facilitant le contrôle gouvernemental sur les transactions.

A ce jour, le Yuan numérique s’avère être la MNBC la plus aboutie du monde.

Depuis 2023, certains fonctionnaires reçoivent même leur salaire en e-CNY.

Communiqué presse E-CNY à Hong Kong - Yuan Numérique
Extrait du communiqué presse autorisant le Yuan numérique à Hong Kong
Source : Autorité monétaire de Hong Kong (HKMA)

De plus, de nombreux services bancaires ont développé des outils pour prendre en charge cette MNBC.

Bien qu’elle soit toujours en phase de test, la PBoC a d’ailleurs étendu son utilisation à Hong Kong, depuis le 17 mai 2024,

Ce projet vise à faciliter les paiements transfrontaliers entre la Chine continentale et Hong Kong.

Les utilisateurs peuvent créer des wallets personnels avec leur numéro de téléphone hongkongais.

Toutefois, les transferts de personne à personne restent interdits.

Ce développement montre l’influence croissante de l’e-CNY, malgré la présence du dollar hongkongais et son propre projet de monnaie numérique (e-HKD).

Aussi, bien que conçu pour concurrencer le dollar, le yuan numérique pourrait également être utilisé comme un outil de surveillance de la population chinoise.

L’objectif pour la Chine pourrait donc être de concurrencer également les cryptomonnaies comme Bitcoin, en exploitant l’avantage numérique mais en contournant l’aspect décentralisé et anonyme.

La Chine peut-elle influencer les cryptomonnaies dans l’avenir ?

Pour répondre à cette question, il est important de prendre en compte chaque compartiment de son influence.

Pour commencer, les mineurs qui jouent un rôle important dans la cryptosphère.

Comme évoqué, le minage reste actuellement interdit et sévèrement puni en Chine depuis 2021.

De ce côté, le pays n’a donc (officiellement) aucune influence.

Cependant, l’impact potentiel de la Chine sur le marché mondial des cryptomonnaies ne peut être sous-estimé sous ce prétexte.

En mai 2023, Binance avait enregistré 20 % de ses transactions mondiales en Chine

Cela traduit une volonté des particuliers à s’exposer aux crypto-actifs, notamment du fait d’une dette chinoise qui affaiblie leur pouvoir d’achat.

Aussi, si le gouvernement chinois décidait d’interdire totalement la détention de cryptomonnaies, cela provoquerait une vente massive des investisseurs particuliers, entraînant une pression baissière importante sur le marché.

Un exemple de cette influence s’est produit en 2021.

Le bitcoin avait chuté de 30 % après que la Chine ait déclaré que les cryptomonnaies n’étaient pas de « vraies devises ».

Preuve s’il en est que la Chine possède un certain pouvoir malgré sa relation conflictuelle avec les cryptomonnaies.

D’un point de vue macro-économique, les scénarios de régulation futurs en Chine pourraient voir une utilisation accrue des cryptomonnaies comme échappatoire aux sanctions économiques potentielles, notamment sous le risque de la guerre avec Taiwan.

De plus, les cryptomonnaies pourraient servir de valeur refuge.

Cette perspective est renforcée par la crise de la dette et la crise immobilière en Chine.

Ces dernières poussent en effet les citoyens et les investisseurs à chercher des alternatives sûres pour leur pouvoir d’achat.

Parallèlement, la Chine investit massivement dans les innovations blockchain et les technologies financières, comme le montre l’avènement du yuan numérique.

Cette initiative suggère que la Chine voit un potentiel stratégique dans la technologie blockchain et la tokenisation.

En termes de compétition, la Chine rivalise toujours avec l’Occident, surtout avec les tensions croissantes concernant Taïwan et le rapprochement avec la Russie.

Dans ce contexte, avoir une longueur d’avance sur les cryptomonnaies et la technologie blockchain pourrait être avantageux pour la Chine.

Pour conclure, prédire si la Chine pourra influencer significativement le marché des cryptomonnaies en 2024 et 2025 reste incertain.

Actuellement, les utilisateurs individuels en Chine représentent une part importante du marché crypto.

Cependant, la capacité du gouvernement chinois à influencer le paysage des cryptomonnaies dépendra de ses politiques futures et des évolutions géopolitiques.

La relation entre la Chine et cryptomonnaie est complexe et dynamique.

Bien que la crypto en Chine soit sous haute surveillance, la demande individuelle reste forte.

Et le potentiel de régulation et d’innovation pourrait redéfinir le rôle de la Chine dans le futur des cryptomonnaies.

Amandine B.
- Rédactrice financière
Il y a quelques années, j'ai découvert le trading et l'univers des investissements boursiers grâce à Sylvain. Mes actifs préférés ? Les cryptomonnaies. Je suis persuadée qu'elles vont apporter de grands changements dans nos sociétés. J'ai hâte de voir tout cela et de le partager avec vous ! Grande adepte du gaming, je m'intéresse aussi énormément aux évolutions du Play to Earn.
Commentaires
COMMENTAIRES
Vous devez être connecté pour écrire un commentaire. Déjà un compte ? Connectez-vous