Prenez RDV
Lancez-vous
Atelier en ligne offert

Comment nos clients décuplent leur patrimoine grâce aux crypto-actifs

Sans risque excessif Sans connaissances techniques Sans y passer des heures
Sylvain March fondateur de Stradoji
Présenté par Sylvain March - Fondateur de
Sylvain March le fondateur de Stradoji

90 Minutes de contenu exclusif (pas de rediffusion)

Découvrez comment superformer les marchés traditionnels

LE plan d'investissement sur-mesure que vous pouvez adapter à vos besoins

Ce Dimanche à 11h00 !
Votre inscription est presque finalisée
Atelier en ligne offert

Découvrez comment générer des revenus passifs grâce aux crypto-actifs

Entrez simplement votre email et accédez à notre atelier exclusif du Dimanche 28 Avril à 11h00.
Vos informations sont 100% sécurisés
Ce Dimanche à 11h00 !
Découvrez la puissance de Stradoji Premium

Hello ! Nous avons remarqué que tu es inscris sans être abonné...
Tu loupes 95% de la puissance de notre plateforme. Dans ce webinar tu vas découvrir :

Condition d’accès à
Stradoji Premium
Sylvain t’expliquera comment accéder à notre nouvelle offre premium et quel plan prendre en fonction de ta situation
Comment l’offre Premium
va changer ta vie
L'investissement est une jungle impitoyable ou il est très facile de se perdre. Nous allons te donner la carte pour avancer dans ce monde
Comment rendre ta
nouvelle vie pérenne
Sylvain t’expliquera comment, après ton changement de vie, tu peux faire en sorte que ça dure dans le temps
Félicitations, tu es inscrit pour notre Atelier
de présentation de l’offre Stradoji Premium

Atelier présentation
Stradoji Premium

Par sylvain March - Fondateur de Stradoji
30 Avril à 12h00
90 min
Erreur lors de votre inscription à l'atelier.
DEVENEZ MEMBRE GRATUITEMENT

Accédez en illimité à tout l'écosystème EnBourse :

En plus de votre inscription,
Recevez gratuitement :
Formation d'initiation au trading
(d'une valeur de 450€)
Le journal de trading pour gérer vos portefeuilles
Graphiques de cotation en temps réel Crypto & Actions

Les paires de devises en trading : qu'est-ce c'est ?

Drapeaux UK et européen
Mis à jour le 10 Juin. 2023 à 13h26

Une paire de devises correspond à la cotation d’une monnaie dans une autre.

Ainsi, l’eurodollar, dont le ticker est « EUR/USD » correspond au nombre d’euros que l’on peut obtenir pour le prix affiché en dollar. Si l’eurodollar est à 1,2033, alors on peut échanger un euro contre 1,2033 dollars et inversement.

La première devise présentée dans une paire de devises est nommée la devise de base ; la seconde devise présentée est nommée la devise cotée ou devise de contrepartie.

Pour l’eurodollar, l’euro est donc la devise de base et le dollar la devise cotée.

Sur le marché des changes – ou Forex (pour FOReign EXchange) – on peut traiter une paire de devises en tant qu’actif financier à part entière. Elle peut être achetée ou vendue.

Si l’on achète l’euro dollar, on obtiendra davantage d’euros en vendant des dollars. Si, à l’inverse, on procède à une vente de l’eurodollar, on obtiendra davantage d’euros en vendant des dollars.

En d’autres mots, l’achat d’une paire de devises correspond toujours à l’achat de sa devise de base, première à figurer sur le nom de la paire. Réciproquement, l’achat d’une paire de devises correspond donc toujours à la vente de la devise cotée.

En somme, une paire de devises nous indique le montant d’une devise nécessaire pour obtenir l’autre. En effet, comme pour toute transaction commerciale, on ne peut obtenir une quantité de monnaie qu’en vendant quelque chose en retour. Le plus facile étant de vendre une autre monnaie en guise de contrepartie.

Sommaire :

Les paires de devises les plus courantes

Toutes les devises sont désignées par un code ISO dual, et les paires de devises le plus échangées ont le plus souvent un surnom.
Les plus échangées sont les suivantes :

EUR/USD, l’eurodollar, souvent nommé « eurodol’ » en français, et « The Fiber » chez les Américains.

USD/JPY, le dollar-yen, souvent nommé simplement « Yen », et parfois « Ninja », puisqu’il s’agit de la monnaie japonaise.


GBP/USD, la livre sterling contre le dollar, souvent nommé le « Cable ».

NZD/USD, le dollar néo-zélandais contre le dollar américain, souvent nommé le « Kiwi ».

USD/CAD, le dollar américain contre le dollar canadien, souvent nommé le « Loonie » en référence à un oiseau canadien présent sur les pièces de monnaie de cette devise.

USD/CHF, le dollar américain contre le France suisse, baptisé « Swissy » par les Américains.

GBP/JPY, la livre sterling contre le yen, généralement baptisé « Geppy » ou « Guppy », pour prononcer la première lettre et les deux dernières de cette paire de devises : G-PY.

EUR/JPY, l’euro contre le yen, baptisé pour les mêmes raisons de Yuppy ou Euppy.

EUR/GBP, l’euro contre la livre sterling, souvent nommé « Chunnel » en référence au « Channel Tunnel », le Tunnel sous la Manche.

AUD/USD : le dollar australien contre le dollar américain, nommé the « Aussie » aussi écrit « Ozzie » par les Américains le second n’étant que la forme grossièrement phonétique du premier). En anglais, un « Aussie » est aussi le surnom donné aux Australiens.

L’écart des prix d’achat et de vente

Le spread, c’est-à-dire l’écart entre le prix d’achat et le prix de vente, correspond le plus souvent à la commission que touchent les « market makers » et les courtiers.

Le prix d’achat est l’offre, nommé le « bid » en anglais ; quant au prix de vente, la demande, celui-ci est nommé l’ « ask ».

Par exemple, si l’ask et le bid de l’eurodollar sont respectivement : EUR/USD 1,2510/1,2512.

Alors « 1,2510 » représente la « demande », c’est-à-dire le prix que donnera le courtier au tradeur pour lui acheter l’eurodollar, c’est-à-dire acheter des euros et vendre des dollars. Le tradeur est donc dans la position inverse : il souhaite vendre l’eurodollar, c’est-à-dire vendre des euros et acheter des dollars.

Dans la configuration inverse, « 1,2512 » représente l’offre, c’est-à-dire le prix auquel le courtier vendra la paire de devises au tradeur qui désire l’acheter.

L'euro-dollar - EUR/USD

L’utilisation des paires de devises pour la spéculation boursière

La négociation de paires de devises au sein du marché des changes permet de générer des profits en exploitant les différences de cours au cours du temps.

Le tradeur achètera la devise lorsqu’il estime que sa valeur augmentera ; à l’inverse, il vendra la devise dont il juge la dépréciation probable.

Si, par exemple sur la base d’une analyse fondamentale, un investisseur prévoit une chute de la demande pour l’euro, par exemple à la suite du vote de réglementations européennes qu’il juge néfaste à l’activité économique européenne, et/ou une hausse de la demande pour le dollar, il pourra vendre l’eurodollar afin de se débarrasser de ses euros et obtenir des dollars en échangent.

L’utilisation des paires de devises pour la couverture

La négociation sur les paires de devises peut également servir, non plus de véhicule spéculatif, mais de couverture contre la variation des taux de change.

Par exemple, si vous ne souhaitez pas exposer votre portefeuille d’actions libellées en dollar aux fluctuations mêmes du dollar, en tant qu’Européens, la solution la plus évidente sera bien entendu de vendre des dollars et d’acheter des euros dans l’exacte proportion où vous détenez des dollars au travers de vos actions libellées en dollars.

Ainsi, si vous détenez un portefeuille d’actions dont le capital s’élève à 100 000 $, vous pourrez vous couvrir contre une chute du dollar en vendant le même montant de dollars en vendant la paire de devises nommée eurodollar : EUR/USD.

Mallory
- Rédacteur financier
Mallory est rédacteur financier et spéculateur pour compte propre depuis 2017.
Hashtags :
Commentaires
COMMENTAIRES
Vous devez être connecté pour écrire un commentaire. Déjà un compte ? Connectez-vous