Prenez RDV
Lancez-vous
Atelier en ligne offert

Comment nos clients décuplent leur patrimoine grâce aux crypto-actifs

Sans risque excessif Sans connaissances techniques Sans y passer des heures
Sylvain March fondateur de Stradoji
Présenté par Sylvain March - Fondateur de
Sylvain March le fondateur de Stradoji

90 Minutes de contenu exclusif (pas de rediffusion)

Découvrez comment superformer les marchés traditionnels

LE plan d'investissement sur-mesure que vous pouvez adapter à vos besoins

Ce Dimanche à 11h00 !
Votre inscription est presque finalisée
Atelier en ligne offert

Découvrez comment générer des revenus passifs grâce aux crypto-actifs

Entrez simplement votre email et accédez à notre atelier exclusif du Dimanche 10 Mars à 11h00.
Vos informations sont 100% sécurisés
Ce Dimanche à 11h00 !
Découvrez la puissance de Stradoji Premium

Hello ! Nous avons remarqué que tu es inscris sans être abonné...
Tu loupes 95% de la puissance de notre plateforme. Dans ce webinar tu vas découvrir :

Condition d’accès à
Stradoji Premium
Sylvain t’expliquera comment accéder à notre nouvelle offre premium et quel plan prendre en fonction de ta situation
Comment l’offre Premium
va changer ta vie
L'investissement est une jungle impitoyable ou il est très facile de se perdre. Nous allons te donner la carte pour avancer dans ce monde
Comment rendre ta
nouvelle vie pérenne
Sylvain t’expliquera comment, après ton changement de vie, tu peux faire en sorte que ça dure dans le temps
Félicitations, tu es inscrit pour notre Atelier
de présentation de l’offre Stradoji Premium

Atelier présentation
Stradoji Premium

Par sylvain March - Fondateur de Stradoji
30 Avril à 12h00
90 min
Erreur lors de votre inscription à l'atelier.
Attention : Pour ne pas oublier le jour de la présentation
DEVENEZ MEMBRE GRATUITEMENT

Accédez en illimité à tout l'écosystème EnBourse :

En plus de votre inscription,
Recevez gratuitement :
Formation d'initiation au trading
(d'une valeur de 450€)
Le journal de trading pour gérer vos portefeuilles
Graphiques de cotation en temps réel Crypto & Actions

Investir en viager

Coupe de retraités sous une toiture
Mis à jour le 10 Juin. 2023 à 13h29

Ayant une mauvaise réputation, le viager n’en reste pas moins un outil permettant d’acquérir un bien à moindre coût et pour de nombreuses personnes de finir confortablement leur vie.

Sommaire :

Présentation

Dans sa forme la plus classique, le principe du viager est de séparer les droits d’une propriété en deux :

  • La propriété : Elle est vendue à un acquéreur (le débirentier) qui deviendra le propriétaire du bien immobilier. Il pourra le revendre et il devra réaliser les gros travaux.
  • Le droit d’usage : Ce droit est conservé par le (ou les) vendeur, nommé crédirentier. Ce droit lui permet de rester vivre dans le logement jusqu’à son trépas.

Système du viager selon le site service public :

Système du viager selon le site service public

Il est possible de donner plus de droits au vendeur en lui laissant l’usufruit : en plus de la possibilité de vivre dans le logement, le vendeur pourra mettre en location son bien.
Cette vente permet à l’acquéreur de bénéficier d’un prix d’achat réduit, nommé « bouquet ». Le plus souvent, à cette vente s’ajoute l’obligation pour l’acquéreur de verser chaque mois une somme d’argent : c’est la rente viagère.

À savoir : En 1965, Jeanne Calment, âgée de 90 ans, a vendu son bien en viager à son notaire de 47 ans. Il n’a pas fait une belle affaire, car il mourut peu de temps avant elle. Jeanne Calment est partie à l’âge de 122 ans.

Les formes de viager

  • Le viager occupé

Le plus classique, il permet au vendeur de garder à minima le droit d’usage, ou de disposer de l’usufruit. À sa mort, l’usufruit reviendra à l’acheteur qui détiendra alors la totalité des droits de la propriété.

Le plus souvent, l’acquéreur devra payer un bouquet à l’achat (investissement initial) se situant autour de 30 % de la valeur du bien. Il devra ensuite verser une rente régulière jusqu’au décès du vendeur. La valeur de la rente dépend de nombreux facteurs, mais principalement de l’âge du vendeur : plus il est âgé, plus la rente sera importante.

  • Le viager libre

Dans le cas du viager libre, le vendeur cède, en plus de son bien, l’usufruit et son droit d’usage. L’acquéreur pourra alors profiter immédiatement de son achat, soit pour y habiter, soit pour le louer.
Le coût de la vente et/ou de la rente sera bien sûr plus important pour acquérir ces droits supplémentaires.

  • Le viager à terme

Nous sortons ici de la mécanique propre aux viagers classiques, le viager à terme s’apparentant plus à un crédit vendeur.
Vous devrez toujours verser un bouquet et/ou une rente, mais pour ce qui est de la rente, elle sera d’une durée limitée. Cela fonctionne aussi dans l’autre sens : si le vendeur décède avant le terme des échéances, vous devrez toujours payer la rente aux héritiers du vendeur jusqu’au terme du contrat.
Fini donc la spéculation sur la mort, vous êtes ici sur un mécanisme assez proche des prêts immobiliers. Le viager à terme peut être soit libre ou soit occupé.

Les fonds

Investir directement en viager, c’est prendre le risque que le vendeur vainc la mort pendant plusieurs dizaines d’années. C’est un pari sur la mort, et tout le monde n’est pas en capacité de réaliser ce genre d’opération.
Les fonds de viagers permettent de répondre à ces problématiques. Déjà en lissant le risque par l’acquisition de nombreux viagers en commun, mais aussi par le fait que n’avez pas à rencontrer et sélectionner les vendeurs potentiels.

Le gestionnaire s’occupe de tout moyennant finance. De la recherche des viagers à la gestion des finances, en passant par la revente du bien au moment du décès du dernier occupant.
Un autre intérêt vient du fait que vous n’avez pas à investir de grosses sommes pour rentrer dans un fond par rapport à un viager classique.
Par contre, ces fonds sont encore rares et ils sont la plupart du temps réservés aux investisseurs institutionnels. Les plus grands fonds ne sont donc pas ouverts aux particuliers, ce qui est bien dommage !

Romain Mero
- Coach EnBourse
Commentaires
COMMENTAIRES
Vous devez être connecté pour écrire un commentaire. Déjà un compte ? Connectez-vous