Découvrez la puissance de Stradoji Premium

Hello ! Nous avons remarqué que tu es inscris sans être abonné...
Tu loupes 95% de la puissance de notre plateforme. Dans ce webinar tu vas découvrir :

Condition d’accès à
Stradoji Premium
Sylvain t’expliquera comment accéder à notre nouvelle offre premium et quel plan prendre en fonction de ta situation
Comment l’offre Premium
va changer ta vie
L'investissement est une jungle impitoyable ou il est très facile de se perdre. Nous allons te donner la carte pour avancer dans ce monde
Comment rendre ta
nouvelle vie pérenne
Sylvain t’expliquera comment, après ton changement de vie, tu peux faire en sorte que ça dure dans le temps
Félicitations, tu es inscrit pour notre Atelier
de présentation de l’offre Stradoji Premium
Atelier présentation
Stradoji Premium
Par sylvain March - Fondateur de Stradoji
30 Avril à 12h00
90 min
Erreur lors de votre inscription à l'atelier.
Réservez une démonstration offerte
de la solution Stradoji
Un spécialiste vous préparera un plan d'investissement personnalisé offert ( Durée : 30-45 min )
Remplissez vos coordonnées pour être recontacté rapidement :
Informations 100% sécurisées
Atelier en ligne offert

Comment nos clients décuplent leur patrimoine grâce aux crypto-actifs

Sans risque excessif Sans connaissances techniques Sans y passer des heures
Sylvain March fondateur de Stradoji
Présenté par Sylvain March - Fondateur de
Sylvain March le fondateur de Stradoji

90 Minutes de contenu exclusif (pas de rediffusion)

Découvrez comment superformer les marchés traditionnels

LE plan d'investissement sur-mesure que vous pouvez adapter à vos besoins

Ce Dimanche à 11h00 !
Votre inscription est presque finalisée
Atelier en ligne offert

Découvrez comment générer des revenus passifs grâce aux crypto-actifs

Entrez simplement votre email et accédez à notre atelier exclusif du Dimanche 28 Avril à 11h00.
Vos informations sont 100% sécurisés
Ce Dimanche à 11h00 !
Accédez en illimité à tous les articles

En plus de votre inscription gratuite, recevez également :

Le plan d’investissement adaptable qui a permis à nos clients de réaliser en moyenne +120% de plus-values en 2023.

(d’une valeur de 250€)

Zinzins (les investisseurs institutionnels)

Façade d'une grande banque et vitrophanie de billets en euros
Mis à jour le 10 Juin. 2023 à 13h23
Le terme « zinzins » est une forme abrégée et parodique de l’expression désignant « les investisseurs institutionnels ».

Sommaire :

L’argot du monde financier

Les « zinzins » désignent les investisseurs institutionnels, que l’on distingue ainsi, par boutade, des investisseurs particuliers, tout en soulignant leurs prétendues prises de risques irraisonnées.

Le propre de l’investisseur institutionnel est d’investir pour le compte de ses clients. Ils opèrent sur les marchés financiers en achetant ou en vendant par exemple des actions, des obligations, ou toute sorte de produits financiers dérivés.

Les stratégies des investisseurs institutionnels sont le plus souvent plus sophistiquées que les stratégies des particuliers, ils disposent également de données et de capacités de traitements de ces données qui sont hors de portée du simple particulier.

Par métonymie, l’expression « Wall Street » désigne, par exemple, les investisseurs institutionnels new-yorkais.

Qui sont les investisseurs institutionnels ?

Les « z’investisseurs z’institutionnels » se rangent de façon classique en six catégories : les banques commerciales, les fonds communs de placement, les fonds de gestion alternative (ou hedge fund), les fonds de pension, les compagnies d’assurances et pour finir les fondations privées, telles que les fondations caritatives et autres fondations à but non lucratif.

En raison de leurs poids, des ressources financières et de leurs stratégies plus sophistiquées, ces institutions financières sont sujettes à une moindre réglementation en comparaison, car les autorités législatives et réglementaires les jugent plus aptes que le simple particulier à se protéger contre les risques financiers qu’ils encourent.

Les investisseurs institutionnels représentent ainsi le plus gros des transactions sur les marchés financiers. Les capitaux qu’ils placent et qu’ils échangent sur les marchés financiers se comptent en plusieurs milliards de dollars.

Les échanges d’actifs qu’entreprennent les investisseurs institutionnels sont de la sorte susceptibles de faire fluctuer les prix de manière notable. C’est pourquoi certaines de leurs opérations sont perceptibles sans difficulté au point de vue technique, en examinant les grandes impulsions accompagnées de grands volumes d’échanges. Ce signal est décisif dans de nombreuses stratégies de trading.

Sur la base de ces informations, mais aussi des publications des fonds d’investissement eux-mêmes, certains investisseurs particuliers élaborent des stratégies d’imitation des zinzins dans l’espoir d’obtenir des rendements similaires.

Les investisseurs particuliers face aux « zinzins »

Certains marchés, sans être l’apanage des investisseurs institutionnels, sont néanmoins très investis, en grande majorité, par des professionnels. En particulier les marchés des swaps et des contrats forwards, et de façon plus large tous les produits dérivés un tant soit peu sophistiqués, au-delà de la simple option d'achat d’une action ou le futures portant sur les matières premières les plus courantes.

Building
Les investisseurs institutionnels impactent fortement les marchés.

Alors que les investisseurs particuliers mènent le plus souvent leurs opérations par lots de 100, les institutionnels prennent des positions bien plus larges, achetant par exemple des actions par lot de 10 000 ou davantage.

En raison de leur poids considérable, les investisseurs institutionnels ne peuvent investir certains marchés qu’avec difficulté, par exemple celui des penny stocks. Leurs opérations seraient bien trop visibles, leur poids sur le cours des prix bien trop grands, de sorte que le marché serait pour ainsi dire asséché de toute sa liquidité. C’est pourquoi il est d’ordinaire conseillé de ne pas acheter plus de 2 % des actions flottantes d’une entreprise.

De plus, cette fois-ci pour des raisons réglementaires, les investisseurs institutionnels sont parfois contraints de limiter leur exposition sur une entreprise, donc le nombre d’actions à acheter, afin de ne pas violer des lois encadrant le pourcentage d’actions qu’un investisseur est en droit d’acquérir pour une entreprise donnée, ou encore le pourcentage d’exposition sur un seul et même actif.

Par exemple, les fonds qualifiés de « diversifiés » au point de vue réglementaire, tel que les fonds communs de placement (mutual funds) et certains ETF, sont limités par la Securities Exchance Commission dans leurs acquisitions de titre, afin de demeurer, de fait, diversifié, et non trop investi dans un seul actif.

***

Les zinzins sont en somme les gros bonnets de la finance. Leurs opérations, pour le compte de leurs clients, font et défont les cordons de la bourse : leurs impacts sont considérables sur les marchés financiers, voilà pourquoi il n’est souvent pas opportun de placer des ordres de marchés inverses aux leurs.

Quoiqu’ils soient nommés « zinzins », à moitié par boutade et à moitié pour dénoncer les malversations et prises de risques excessives de certains d’entre eux, il va de soi que les investisseurs institutionnels sont le plus souvent aussi les investisseurs le plus avisés.

Mallory
- Rédacteur financier
Mallory est rédacteur financier et spéculateur pour compte propre depuis 2017.
Hashtags :
Commentaires
COMMENTAIRES
Vous devez être connecté pour écrire un commentaire. Déjà un compte ? Connectez-vous