Prenez RDV
Lancez-vous
Atelier en ligne offert

Comment nos clients décuplent leur patrimoine grâce aux crypto-actifs

Sans risque excessif Sans connaissances techniques Sans y passer des heures
Sylvain March fondateur de Stradoji
Présenté par Sylvain March - Fondateur de
Sylvain March le fondateur de Stradoji

90 Minutes de contenu exclusif (pas de rediffusion)

Découvrez comment superformer les marchés traditionnels

LE plan d'investissement sur-mesure que vous pouvez adapter à vos besoins

Ce Dimanche à 11h00 !
Votre inscription est presque finalisée
Atelier en ligne offert

Découvrez comment générer des revenus passifs grâce aux crypto-actifs

Entrez simplement votre email et accédez à notre atelier exclusif du Dimanche 10 Mars à 11h00.
Vos informations sont 100% sécurisés
Ce Dimanche à 11h00 !
Découvrez la puissance de Stradoji Premium

Hello ! Nous avons remarqué que tu es inscris sans être abonné...
Tu loupes 95% de la puissance de notre plateforme. Dans ce webinar tu vas découvrir :

Condition d’accès à
Stradoji Premium
Sylvain t’expliquera comment accéder à notre nouvelle offre premium et quel plan prendre en fonction de ta situation
Comment l’offre Premium
va changer ta vie
L'investissement est une jungle impitoyable ou il est très facile de se perdre. Nous allons te donner la carte pour avancer dans ce monde
Comment rendre ta
nouvelle vie pérenne
Sylvain t’expliquera comment, après ton changement de vie, tu peux faire en sorte que ça dure dans le temps
Félicitations, tu es inscrit pour notre Atelier
de présentation de l’offre Stradoji Premium

Atelier présentation
Stradoji Premium

Par sylvain March - Fondateur de Stradoji
30 Avril à 12h00
90 min
Erreur lors de votre inscription à l'atelier.
Attention : Pour ne pas oublier le jour de la présentation
DEVENEZ MEMBRE GRATUITEMENT

Accédez en illimité à tout l'écosystème EnBourse :

En plus de votre inscription,
Recevez gratuitement :
Formation d'initiation au trading
(d'une valeur de 450€)
Le journal de trading pour gérer vos portefeuilles
Graphiques de cotation en temps réel Crypto & Actions

3 situations concrètes de fermeture partielle d'un trade :

Fermeture partielle
Mis à jour le 14 Juin. 2023 à 9h33

La fermeture partielle d’un trade est l’une des stratégies de sortie d’une position qu’un trader peut utiliser pour sortir de manière fragmentaire au lieu de sortir en une seule fois.

Pourquoi utiliser cette méthode et quels sont les risques ?

Stradoji revient sur des situations concrètes pour lesquelles une fermeture partielle de trade peut se révéler profitable ou non.

Pourquoi réaliser une fermeture partielle d’une position ?

La fermeture partielle d’un trade consiste à clôturer une partie de sa position et de laisser l’autre partie suivre son cours.

Cette partition n’est soumis à aucune obligation quant à la fraction qu’elle doit représenter.

Ainsi, un trade peut être clôturé à 10%, à 37% comme à 95%, ceci selon les cas, le contexte et la stratégie appliquée par le trader.

Cependant, il est important de noter qu’une fermeture partielle peut être un acte volontaire ou contraint.

  • Volontaire

Elle est dite volontaire lorsqu’elle est à l’initiative du trader qui choisit, selon sa stratégie et le contexte, de prendre une part de ses profits et laisser le reste suivre l’évolution du marché.

La prise de bénéfice, afin de sécuriser une partie de son capital, figure parmi les raisons les plus courantes de réaliser une fermeture partielle.

Cela permet de s’assurer un certain niveau de profit, quoi qu’il puisse arriver plus tard.

Par exemple, un crypto-trader détient une position d’achat ouverte sur 3 Bitcoins (BTC).

Le marché est en sa faveur et il souhaite prendre une partie de ses gains afin de sécuriser son capital.

Il peut donc décider de liquider un de ses 3 BTC.

Pour ce faire, il passera un ordre de vente pour un BTC, ce qui lui laissera une position ouverte de 2 Bitcoins.

La clôture partielle permet ainsi de garantir, au moins, un faible montant de profit lorsque les échanges sont favorables.

Cet exemple est bien sûr simplifié.

Dans la pratique, la clôture partielle doit faire partie intégrante de la stratégie utilisée.

Comme expliqué et enseigné dans la formation Day Trader, les niveaux de clôture doivent être définis lors de l’analyse technique, avec l’utilisation d’indicateurs spécifiques, et s’inscrire dans le plan de money management fixé.

clôture partielle trade
Extrait de la formation Day Trader où Sylvain March vous explique comment profiter au mieux des niveaux techniques

Il existe d’autres cas concrets que nous verrons dans la partie suivante.

  • Involontaire

La clôture partielle peut également relever d’une situation forcée dans deux cas bien distincts.

Le premier fait suite à l’intervention du courtier ou de l’exchange.

Dans un contexte de forte chute ou d’un marché volatil, il se peut que la valeur d’un portefeuille tombe sous un seuil minimal requis par la plateforme.

Ce seuil minimal est appelé la marge de maintien.

Il s’agit d’une sécurité mise en place par les courtiers et les exchanges afin de limiter l’exposition et éviter d’énormes pertes.

Ainsi, lorsque la marge de maintien devient négative et qu’aucune action n’est réalisée par le trader (ni apport d’espèces, ni clôture manuelle), la plateforme a le droit de procéder à une fermeture partielle de certaines des positions.

Le second cas se produit lorsque la liquidité d’un actif n’est pas suffisante.

L’investisseur se retrouve limité et n’est pas en mesure de clôturer toutes ses positions en une fois au prix limite spécifié.

3 exemples concrets de fermeture partielle

Lorsque vous avez ouvert une position et que vous vous trouvez en territoire positif, vous avez plusieurs possibilités :

  • Sécuriser vos gains

Vous avez initié une position d’achat sur un marché.

Vous êtes en territoire positif et vous souhaitez sécuriser vos profits.

Vous pouvez alors fermer totalement votre position et sécuriser vos bénéfices.

Cela vous met en sécurité, vous avez gagné votre argent.

Cependant, vous n’êtes plus dans la partie si la tendance initiale se poursuit ; cela engendre un manque à gagner.

Pour éviter cela, vous pouvez réaliser une fermeture partielle de votre position.

L’avantage de la prise de bénéfices partielle est qu’elle sécurise votre compte de telle manière que même en cas de baisse, vous aurez toujours l’argent que vous avez pris.

Par conséquent, si vous avez une position d’achat, le fait de prendre des bénéfices partiels vous aidera à limiter vos pertes en cas de retournement et continuer de prendre des profits, certes moindres, si la tendance se poursuit.

  • Dégager de la marge afin d’ouvrir une autre position

Après avoir réalisé une analyse technique sur un actif, vous découvrez une bonne opportunité et décidez d’ouvrir une position.

Seulement, vous avez déjà une autre position ouverte sur un autre actif et vous n’avez plus de marge disponible sur votre compte.

Tout votre argent disponible est, pour ainsi dire, déjà investi et vous ne pouvez plus ouvrir de nouvelle position.

1ère solution : Vous pouvez réapprovisionner votre compte mais cela n’était pas forcément prévu dans votre plan

2ème solution : Vous fermez partiellement votre autre position et prenez les bénéfices.

L’intérêt de prendre des bénéfices partiels dans cette situation est que cela vous permet d’ouvrir d’autres positions prometteuses.

Ceci tout en conservant une possibilité d’augmenter vos gains sur votre position initiale.

Cela est particulièrement utile pour les traders disposant d’un capital limité.

  • Se couvrir des évènements à venir

Enfin, prenons un trader détenant une position sur des actions.

La tendance est bonne et la position est gagnante.

Toutefois, des annonces de données macro-économiques ou des résultats financiers de l’entreprise sur laquelle le trader a investi vont bientôt être publiés.

Il n’est pas toujours facile de prédire si ces news économiques vont avoir un impact significatif sur la position en cours.

Dans ce cas, si celle-ci est en territoire positif, il est préférable de prendre une partie des bénéfices.

Fermeture partielle

Ensuite, il est judicieux de placer le stop loss et le take profit à des niveaux appropriés.

Le trader obtiendra un bénéfice et sera protégé ensuite lorsque les données seront publiées.

Il réduit ainsi son exposition au risque.

Les exemples précédents sont volontairement très spécifiques mais il faut noter que cette notion de fermeture partielle peut s’appliquer à différents types d’actifs, comme les actions, les CFD, le Forex ou encore les crypto-monnaies à partir du moment où vous en détenez plusieurs unités.

Vous remarquerez que nous avons basé nos exemples sur des positions gagnantes.

Nous aurions aussi pu prendre un quatrième exemple pour illustrer une fermeture partielle d’une position perdante.

Toutefois, cette pratique est rare et relativement dangereuse.

En effet, la clôture partielle sur une position perdante peut vous permettre de limiter votre risque si vous pensez que votre perte risque fort de se creuser.

Cependant, si vous pensez cela, alors il vaudra mieux procéder à une fermeture totale de votre position.

De plus, si vous fermez partiellement votre position et que la tendance se retourne, votre exposition sera plus faible et il vous faudra donc un mouvement encore plus important du marché pour simplement récupérer vos pertes réalisées.

Implications et risques pour le trader

Cette stratégie semble simple à première vue mais elle cache, en réalité, de nombreux pièges.

Prenons un exemple concret pour comprendre.

Imaginons le cas d’un trader forex, utilisant un stop loss de 40 pips.

Il aurait alors un risque de 40 pips comme montant total de risque pour cette seule transaction.

Disons maintenant qu’il décide d’effectuer une clôture partielle lorsque ses transactions sont à 20 pips de profit.

Si le trader décide de clôturer partiellement 50% de ses positions, il aura donc couvert 20 pips sur les 40 pips de risque.

Pour maintenir un rapport risque/rendement de 1:1, le trader devra clôturer les positions restantes à un niveau de profit supérieur à 40 pips, car les positions restantes sont négociées avec des contrats de taille inférieure (de moitié).

Dans cet exemple, il faut donc bien prendre en compte le fait que la fermeture partielle d’un trade engendre généralement une modification du ratio risque/rendement.

De ce fait, le money management global n’est plus respecté et c’est une erreur fréquente chez les débutants.

C’est pourquoi la clôture partielle n’est pas à prendre sur un coup de tête mais plutôt à prévoir avant même les prises de positions.

Le problème que la clôture partielle pourrait engendrer est parfois aggravé par les actions du trader.

Certains traders déplacent leur stop loss pour atteindre le seuil de rentabilité immédiatement après avoir utilisé la clôture partielle pour s’assurer des profits.

Cela implique qu’ils mettent 40 pips en jeu dans une seule transaction pour gagner 20 pips si la position restante se clôturait au seuil de rentabilité.

Le risque est donc encore une fois plus important que la récompense.

De plus, si la prochaine transaction s’arrêtait pour le total des 40 pips initiaux, cela signifierait qu’ils doivent compenser pour 20 pips supplémentaires dans la transaction suivante avec le même montant de contrat.

Cette disparité entre le risque et la récompense implique que l’investisseur doive enregistrer un taux de réussite plus élevé par rapport à un autre investisseur qui n’utilise pas la clôture partielle.

En effet, avec ce déséquilibre du ratio risque/récompense, une seule perte est capable d’annuler les bénéfices réalisés.

Cette technique n’est pas prendre à la légère et reste réservée aux traders avec une certaines maîtrise du trading et du money management.

Avant de l’utiliser nous vous invitons à suivre la formation Day Trader dispensée par Sylvain March, Fondateur de Stradoji.

Vous pouvez également rejoindre la salle de marchés Stradoji afin de demander conseil, partager vos trades et donner votre avis avec les membres de la communauté.

arnaud28
- Rédacteur financier
Passionné d'économie et de marchés financiers, je suis passé par la banque privée à Monaco pour ensuite devenir consultant financier indépendant. Egalement investisseur en Private Equity et trader indépendant depuis 5 ans, je suis actif sur les marchés actions et produits dérivés depuis 12 ans. Depuis plusieurs années j'approfondis mes connaissances sur le marché passionnant de la blockchain et des crypto-monnaies.
Commentaires
COMMENTAIRES
Vous devez être connecté pour écrire un commentaire. Déjà un compte ? Connectez-vous
Votre formation d'initiation offerte



En vous inscrivant vous acceptez les conditions générales d'utilisations