Prenez RDV
Lancez-vous
Atelier en ligne offert

Comment nos clients décuplent leur patrimoine grâce aux crypto-actifs

Sans risque excessif Sans connaissances techniques Sans y passer des heures
Sylvain March fondateur de Stradoji
Présenté par Sylvain March - Fondateur de
Sylvain March le fondateur de Stradoji

90 Minutes de contenu exclusif (pas de rediffusion)

Découvrez comment superformer les marchés traditionnels

LE plan d'investissement sur-mesure que vous pouvez adapter à vos besoins

Ce Dimanche à 11h00 !
Votre inscription est presque finalisée
Atelier en ligne offert

Découvrez comment générer des revenus passifs grâce aux crypto-actifs

Entrez simplement votre email et accédez à notre atelier exclusif du Dimanche 10 Mars à 11h00.
Vos informations sont 100% sécurisés
Ce Dimanche à 11h00 !
Découvrez la puissance de Stradoji Premium

Hello ! Nous avons remarqué que tu es inscris sans être abonné...
Tu loupes 95% de la puissance de notre plateforme. Dans ce webinar tu vas découvrir :

Condition d’accès à
Stradoji Premium
Sylvain t’expliquera comment accéder à notre nouvelle offre premium et quel plan prendre en fonction de ta situation
Comment l’offre Premium
va changer ta vie
L'investissement est une jungle impitoyable ou il est très facile de se perdre. Nous allons te donner la carte pour avancer dans ce monde
Comment rendre ta
nouvelle vie pérenne
Sylvain t’expliquera comment, après ton changement de vie, tu peux faire en sorte que ça dure dans le temps
Félicitations, tu es inscrit pour notre Atelier
de présentation de l’offre Stradoji Premium

Atelier présentation
Stradoji Premium

Par sylvain March - Fondateur de Stradoji
30 Avril à 12h00
90 min
Erreur lors de votre inscription à l'atelier.
Attention : Pour ne pas oublier le jour de la présentation
DEVENEZ MEMBRE GRATUITEMENT

Accédez en illimité à tout l'écosystème EnBourse :

En plus de votre inscription,
Recevez gratuitement :
Formation d'initiation au trading
(d'une valeur de 450€)
Le journal de trading pour gérer vos portefeuilles
Graphiques de cotation en temps réel Crypto & Actions

CAC 40 définition

Frontispice de la Bourse de Paris qui accueille le CAC 40
Mis à jour le 10 Juin. 2023 à 13h31

Créé le 31 décembre 1987 par la Compagnie des agents de change avec une base initiale de 1 000 points, le CAC 40 est le principal indice de référence de la place de Paris.

Cet indice boursier reflète le comportement des actions de l’ensemble des 40 meilleures entreprises cotées et agit donc comme un baromètre de la santé de l’économie française.

Le CAC 40 a atteint son niveau le plus élevé le 4 septembre 2000 : 6 922,33 points lors de la constitution de la « bulle spéculative Internet ».
Le plus faible niveau a été observé le 26 septembre 2009, l’indice parisien a touché les 2 754 points.

Sommaire

Qu’est-ce-que le CAC 40 ?

Le CAC 40 est un indice boursier qui regroupe les 40 plus importantes sociétés françaises cotées à la bourse de Paris.

Ces sociétés sont choisies parmi les cent sociétés françaises ayant des volumes d’échanges de titres les plus importants, déterminés par rapport à leur capitalisation sur l’Euronext Paris.

Le nombre de titres disponibles à l’achat sur le marché pour une société donné, est pris en compte dans le calcul de l’indice. La seule capitalisation boursière de la société ne suffit plus.
Ainsi, l’indice est calculé en fonction des titres boursiers circulant sur le marché (ce que l’on appelle le « flottant« ) et qui peuvent être effectivement acquis par les investisseurs.
Cela exclue notamment les titres directement ou indirectement détenus par l’État et les collectivités publiques et les titres détenus par les fondateurs.

L’acronyme « CAC » signifie « Cotation Assistée en Continu ».
Les investisseurs peuvent facilement surveiller l’évolution de l’indice en temps réel. Elle est publiée sur NYSE Euronext et mise à jour toutes les 15 secondes, du lundi au vendredi, de 9h00 à 17h30. Le cours de clôture ou « fixing » est calculé dans les cinq minutes suivant la fermeture, à 17h35, afin d’assurer l’échange du plus grand nombre de titres avant la fermeture du marché.

Comment une entreprise rentre dans la liste du CAC 40 ?

Pour faire partie du CAC 40, les entreprises doivent répondre à un certain nombre de critères.

Leur sélection est réalisée par les membres du Conseil Scientifique des Indices-CSI d’Euronext.

Il vérifie que les entreprises répondent bien à toutes les conditions d’éligibilité requises, notamment :

  • Des transactions quotidiennes importantes de titres boursiers (taux de rotation) dont la moyenne sera calculée sur les 12 derniers mois
  • Une quantité suffisante d’actions à la disposition du public (le « flottant » dont il était question ci-dessus)
  • Un certain équilibre concernant la volatilité des cours

.

Enfin, il faut noter qu’aucune valeur ne peut excéder le seuil de 15% de la capitalisation flottante totale de l’indice du CAC 40, afin que l’indice ne soit pas trop « guidé » par la seule tendance d’une action en particulier, d’un secteur en général.

L’indice boursier du CAC 40 révisé tous les trimestres

Ainsi les différentes sociétés entrant dans l’indice CAC 40 doivent être représentatives des différentes branches d’activité et refléter la tendance globale de l’économie des grandes entreprises françaises.

Cela entraîne ainsi des modifications régulières de la liste, qui est mise à jour trimestriellement à partir des 100 sociétés les mieux classées à la bourse de Paris, quel que soit leur secteur d’activité (biens de consommation, banque, énergie, industrie…).

Le Conseil Scientifique de NYSE Euronext (CSI), composé d’experts indépendants, se réunit tous les 3 mois pour décider des valeurs qui entrent ou qui sortent de l’indice.

Plusieurs éléments peuvent motiver cette décision, comme une baisse de la capitalisation boursière de la valeur en question ou bien une détérioration de la liquidité du titre.
Mais le CSI prend en compte deux critères essentiels :

  • le volume des transactions sur le titre de l’entreprise
  • et la représentativité des secteurs d’activité

Composition et pondérations de l’indice CAC 40

L’indice phare de la bourse de Paris regroupe 40 entreprises.

Néanmoins chacune ne pèse pas le même poids dans le CAC 40. Leurs pondérations respectives dans le calcul de l’indice est mentionné dans le tableau récapitulatif ci-dessous, en date du 19 octobre 2020.

Récapitulatif des entreprises composant l’indice CAC 40, en date d’octobre 2020. Le poids de l’entreprise dans le CAC 40 est mentionné entre parenthèses.

Liste des entreprises composant l'indice CAC 40

De nombreux secteurs, en terme de capitalisation pondérée dans l’indice CAC 40, sont représentés.
Á noter le poids prédominant du luxe (inclus dans le secteur des « biens de consommation »), qui représente actuellement près de 35% du poids total de l’indice.

Ventilation sectorielle du CAC 40
Ventilation du CAC 40 en fonction des catégories sectorielles, en date du 19 octobre 2020.

Les différentes « formes » de l’indice CAC 40

Le CAC 40 (Code ISIN : FR0003500008 / Code mnémonique : PX1) sert de support à divers produits financiers, notamment des SICAV, des fonds communs de placement et trackers, des contrats à terme, des produits dérivés
Á titre d’exemple, le produit dérivé sur indice le plus courant de la place de Paris est le contrat à terme CAC40 Index future.

En règle générale, le CAC 40 est calculé hors dividendes.
Cela signifie que la valeur des actions qui composent cet indice ne prend pas en compte les dividendes générés par ces dernières.
De ce fait, l’indice parisien ne peut être comparé avec de grands indices internationaux comme le DAX allemand ou le S&P500 américain, qui sont calculés avec les dividendes intégrés.

  • Pour pallier cela, et mesurer la véritable performance de l’indice, Euronext propose un CAC 40 dans lequel les dividendes nets sont réinvestis, il s’agit du CAC 40 NR.

Par ailleurs, ces dernières années, Euronext a lancé plusieurs autres indices dans un souci de moderniser le marché et d’offrir l’information la plus fine possible aux investisseurs.

  • Le CAC NEXT 20 ou « antichambre du CAC 40 », rassemble les entreprises pouvant faire office de futures candidates pour intégrer un jour l’indice du CAC 40.
  • Le CAC All-Share est l’indice qui contient toutes les actions cotées à Paris ; ainsi que le CAC All-Tradable qui retient du précédent indice les valeurs ayant une certaine liquidité.
  • Euronext a souhaité diversifier l’offre concernant les PMET et le ETI
    – un indice spécialement dédié aux PME a été crée en 2014, le CAC PME.
    Ce dernier est composé de 20 à 40 sociétés françaises cotées. Sa composition se base sur le montant des volumes échangés et le poids de chaque valeur est plafonné à 7,5%. Sa composition et ses pondérations sont également révisées trimestriellement.
    Pour rentrer dans cet indice, chaque société doit présenter des caractéristiques précises : ne pas avoir plus de 5000 salariés, réaliser un chiffre d’affaires inférieur à 1,5 milliard d’euros ou encore présenter un total de bilan inférieur à 2 milliards d’euros.
  • Le CAC MID 60 est quant à lui dédié aux valeurs moyennes ;
  • alors que le CAC SMALL regroupe les plus petites capitalisations.

Comment investir sur l’indice français ?

Comme évoqué au-dessus, le CAC 40 possède de nombreuses variantes et beaucoup de supports et de produits financiers différents permettent de s’y exposer.

Toutefois, le mieux si l’on veut y être exposé n’est évidemment pas d’acheter des parts de l’ensemble des actions qui le composent. Il ne faut pas non plus toucher aux produits dérivés comme les futures qui facturent des frais de détention si l’on est pas un trader aguerri.

Le mieux c’est tout simplement d’acheter un ETF qui réplique la performance de l’indice CAC 40. Il en existe des dizaines et ils sont disponibles sur un PEA ou un compte titre.

Cela permet de suivre la performance du CAC 40, haussier sur le long terme, sans avoir à réfléchir à une quelconque stratégie de trading et de manière totalement passive.

Pour bien choisir son ETF, plusieurs critères doivent être pris en compte :

-La capitalisation du fonds qui propose l’ETF. Plus celle-ci est élevée, plus c’est un gage de sérieux de l’entreprise qu’il y a derrière.

-L’émetteur du fonds, là encore il s’agit de juger de la crédibilité du fonds. Choisir un gros émetteur comme Lyxor, Amundi ou encore iShares sont parmi les poids lourds du marché.

-Les frais de gestion prélevés par l’émetteur. Sur un ETF ils sont en général très faibles et pour les meilleurs ils tournent autour de 0,10% et 0,30% à l’année.

-Si l’ETF est capitalisant ou distribuant. Dans le 1er cas les dividendes sont directement réinvestis, permettant ainsi de faire grossir sa part dans le fonds. Dans le second cas, l’ETF reverse les dividendes à l’actionnaire sous forme de coupon.

Clemence CL
- Rédactrice financière
Historienne de formation, et férue d'économie et de géopolitique, j'ai intégré la Communauté d'EnBourse en 2017. Grâce aux formations et à l'accompagnement des coachs de la première édition d'Elite, je me suis lancée véritablement dans le trading. Adepte du swing trading, j'apprécie particulièrement le marché des matières premières et des indices, mais n'hésite pas à saisir les opportunités du marché actions et des cryptos !
Commentaires
COMMENTAIRES
Vous devez être connecté pour écrire un commentaire. Déjà un compte ? Connectez-vous