Prenez RDV
Lancez-vous
Atelier en ligne offert

Comment nos clients décuplent leur patrimoine grâce aux crypto-actifs

Sans risque excessif Sans connaissances techniques Sans y passer des heures
Sylvain March fondateur de Stradoji
Présenté par Sylvain March - Fondateur de
Sylvain March le fondateur de Stradoji

90 Minutes de contenu exclusif (pas de rediffusion)

Découvrez comment superformer les marchés traditionnels

LE plan d'investissement sur-mesure que vous pouvez adapter à vos besoins

Ce Dimanche à 11h00 !
Votre inscription est presque finalisée
Atelier en ligne offert

Découvrez comment générer des revenus passifs grâce aux crypto-actifs

Entrez simplement votre email et accédez à notre atelier exclusif du Dimanche 10 Mars à 11h00.
Vos informations sont 100% sécurisés
Ce Dimanche à 11h00 !
Découvrez la puissance de Stradoji Premium

Hello ! Nous avons remarqué que tu es inscris sans être abonné...
Tu loupes 95% de la puissance de notre plateforme. Dans ce webinar tu vas découvrir :

Condition d’accès à
Stradoji Premium
Sylvain t’expliquera comment accéder à notre nouvelle offre premium et quel plan prendre en fonction de ta situation
Comment l’offre Premium
va changer ta vie
L'investissement est une jungle impitoyable ou il est très facile de se perdre. Nous allons te donner la carte pour avancer dans ce monde
Comment rendre ta
nouvelle vie pérenne
Sylvain t’expliquera comment, après ton changement de vie, tu peux faire en sorte que ça dure dans le temps
Félicitations, tu es inscrit pour notre Atelier
de présentation de l’offre Stradoji Premium

Atelier présentation
Stradoji Premium

Par sylvain March - Fondateur de Stradoji
30 Avril à 12h00
90 min
Erreur lors de votre inscription à l'atelier.
Attention : Pour ne pas oublier le jour de la présentation
DEVENEZ MEMBRE GRATUITEMENT

Accédez en illimité à tout l'écosystème EnBourse :

En plus de votre inscription,
Recevez gratuitement :
Formation d'initiation au trading
(d'une valeur de 450€)
Le journal de trading pour gérer vos portefeuilles
Graphiques de cotation en temps réel Crypto & Actions

DigiByte (DGB) - Guide Complet Investissement 2023 - Stradoji

DigiByte (DGB)
Mis à jour le 31 Oct. 2023 à 13h18

DigiByte est un projet crypto parmi les plus anciens puisqu’il a vu le jour en 2014. Inspiré de Bitcoin, il en a repris les concepts pour créer un réseau plus rapide mais aussi plus évolutif.

Sommaire

Caractéristiques du DigiByte

DigiByte est plus qu’une monnaie numérique plus rapide. Il s’agit d’une blockchain innovante qui peut être utilisée pour les actifs numériques, les contrats intelligents, les applications décentralisées et l’authentification sécurisée. La monnaie numérique est peer-to-peer hautement évolutif qui permet des vitesses de transaction ultra rapide avec des frais négligeables.

La blockchain Digibyte a pour objectif de faciliter le transfert de fonds à travers le monde. Le DGB, le token du réseau digibyte, peut être utilisé en tant que moyen de paiement efficace à travers le monde.

Il y a des solutions telles que DigiCafe et Coinpayments qui permettent à un commerçant d’accepter le DGB en tant que méthode de paiement pour son commerce.

Bien que le DGB soit uniquement dédié à l’échange de valeur, l’entièreté de l’écosystème qui l’entoure en fait indéniablement l’un des cryptoactifs les plus efficaces pour remplir cet objectif.

DigiByte est une pièce basée sur UTXO. Cela signifie que chaque pièce a un identifiant qui la rend plus sûre et évite les problèmes de double dépense.

Quelle est l’histoire du DigiByte ?

Le projet de la blockchain DigiByte a démarré en octobre 2013, mais son lancement officiel a eu lieu le 10 janvier 2014. Elle a été fondée par Jared Tate.

Le digibyte est relativement peu connu, mais une des plus anciennes devises numériques. Elle met l’accent sur la décentralisation, la sécurité et la rapidité. Comparée à Bitcoin, elle fonctionne sur un réseau plus rapide, mais également plus évolutif et sécurisé.

Après 8 ans de développement, elle est devenue l’une des blockchains UTXO les plus sûres, les plus rapides, les plus longues et les plus décentralisées qui existent.

En février 2014, il y a l’activation du Digishiel permettant le l’ajustement de difficulté en temps réel contre les fluctuations de hachage. Le 1er septembre 2014, c’est le lancement de MultiAlgo qui utilise 5 algorithmes différents pour empêcher la centralisation minière.

Depuis, le réseau est en constante évolution pour améliorer la façon d’utiliser la blockchain pour ses utilisateurs.

Tableau comparant le dgb et le ltc et le btc

Le modèle tokenomics du DigiByte

Le nombre maximal de DGB qui sera émis est plafonné à 21 milliards. Celui-ci sera atteint en 2035. L’ajustement de la difficulté de mining du DigiByte se fait en permanence à chaque nouveau bloc miné.

Le réseau est en théorie capable de supporter environ 1060 transactions par seconde. La durée pour la production d’un bloc de DigiByte est environ de 15 secondes, contre 10 minutes pour Bitcoin.

Concernant les frais de transactions, le coût d’un échange de DGB est en moyenne de 0,00001 dollar.
Le DigiByte utilise le consensus du Proof-of-Work (PoW) et le protocole utilise 5 algorithmes différents fonctionnant en parallèle.

Le projet DigiByte n’a pas été financé par une Initial Coin Offering (ICO).

Il n’y a pas d’équipe attitrée. Il n’y a pas de PDG ou de société contrôlant la blockchain DigiByte. Il s’agit d’un projet basé sur le volontariat et mené par une communauté mondiale.

De plus, il y a eu seulement 0,5% de pièces préminées.

En ce qui concerne ses halvings, DigiByte réduit la récompense d’environ 1% tous les 175 200 blocs. Il fonctionne donc différemment de Bitcoin qui connaît un halving tous les 4 ans.

Ainsi, cette réduction de la récompense des mineurs prend place à un rythme mensuel.

Quelle technologie utilise DigiByte ?

La blockchain DigiByte est entièrement open source et gratuite à utiliser. Elle est publiée sous la licence MIT, ce qui donne le pouvoir d’exécuter et de modifier le logiciel. La transparence permet une vérification indépendante des binaires et de leur code source correspondant.

DigiByte est une chaîne de blocs de type Proof of Work. Le mode de fonctionnement de DigiByte est donc proche voir identique à celui de BTC, avec les mineurs qui se chargent de sécuriser le réseau et de valider les transactions.


Les frais servent à rémunérer les mineurs ainsi que les jetons créés par le minage. Toutefois la différence se trouve au niveau des algorithmes. Bitcoin repose sur un seul algorithme (SHA-256), DigiByte en utilise 5 (Qubit, Scrypt, Skein et Odocrypt). Cela complique la vie des mineurs ASIC, et favorise donc la décentralisation du réseau DigiByte.

Les trois couches sont les parties les plus innovantes de la chaîne de blocs DigiByte, fournissant l’infrastructure réseau, la sécurité et les communications pour fonctionner a une vitesse de pointe.

Applications / DigiAssets

La couche supérieure est comme un App Store avec des utilisations claires dans le monde réel. Tous les types de ressources numériques peuvent être créés avec le protocole DigiAssets sur le dessus de la chaîne de blocs DigiByte. Les applications décentralisées (dApps) peuvent être construites sur la chaîne de blocs DigiByte. De plus, les contrats intelligents qui tirent parti de la rigidité et de la sécurité de la chaîne de blocs DigiByte peuvent être encodés facilement..

Actif numérique / Grand registre public

La couche intermédiaire assure la sécurité et la gestion. Un Digital Byte de données, une représentation de données plus grandes ou une unité qui détient de la valeur, et ne peut pas être contrefaite, dupliquée ou piratée. Un grand livre public immuable où toutes les transactions de DigiBytes sont enregistrées. DigiByte utilise cinq algorithmes de preuve de travail pour la sécurité. Les nouveaux DigiBytes proviennent uniquement de l’exploitation minière.

Core protocol / Réseau mondial

La couche inférieure fournit des procédures de communication et d’exploitation. Un moyen de communication de très bas niveau sur le réseau mondial DigiByte. Des milliers de personnes utilisent le logiciel DigiByte partout sur la planète. Tout serveur, ordinateur, tablette ou téléphone mobile connecté au réseau DigiByte devient un nœud qui aide à relayer les transactions.

Les avantages du DigiByte

Véritablement décentralisé

Il n’y a pas de PDG qui gère la blockchain, le projet est basé sur le volontariat et mené par la communauté mondiale.

Un protocole plus sécurisé

DigiByte utilise 5 algorithmes cryptographiques et un ajustement de la difficulté en temps réel pour empêcher la centralisation malveillante de l’exploitation minière et la fluctuation de la puissance de hachage. L’un d’entre eux est Odocrypt qui s’adapte tous les 10 jours pour améliorer la résistance face aux cartes ASIC.

Un réseau très rapide

Les blocs de DigiByte se produisent toutes les 15 secondes, ce qui est 40 fois plus rapide que le Bitcoin et 10 fois plus rapide que le Litecoin. La mise en œuvre précoce de SegWit et la rigidité de la chaîne de blocs permettent d’effectuer jusqu’à 1066 transactions par seconde sur la chaîne avec des frais négligeables.

Une réflexion futuriste

Au cours des 7 dernières années, DigiByte s’est maintes fois démarqué avec plusieurs technologies majeures, comme l’ajustement en temps réel de la difficulté de minage DigiShield,5 algorithmes de minage MultiAlgo, l’implémentation SegWit, un algorithme de hachage Odocrypt, la confidentialité Dandelion++, DigiAssets et Digi-ID.

Les membres de l’équipe

Le développement de l’écosystème de DigiByte n’est pas sous la direction d’une équipe. Toute personne qui détient, utilise ou développe DigiByte fait partie de sa communauté.

Il s’agit d’une plateforme véritablement décentralisée et il n’y a pas une seule personne qui prend toutes les décisions.

L’équipe du DigiByte est donc sa communauté. Elle est composée de développeurs, de spécialistes du marketing, d’artistes et de personnes faisant la promotion de DigiByte.

Le projet est tout de même porté par la Fondation DigiByte, les membres du Conseil d’administration sont :

Hans Koning

Président de la Fondation, avec 25 ans d’expérience dans le secteur des technologies naissantes. Il a passé un doctorat sur la gouvernance de la blockchain publique.

Rudy Bouwman

Vice-président et secrétaire de la Fondation. Il travaille dans le domaine des technologies de l’information depuis plus de 30 ans.

Rutger Krijnen

Trésorier de la Fondation. 20 ans d’expérience en tant que gestionnaire de projets avec un parcours réussi dans l’industrie des technologies de l’information et des télécommunications.

Romain S
- Rédacteur financier
Passionné de Trading depuis 2015, j'ai découvert l'univers captivant des marchés financiers avec Sylvain. Depuis 2017, je m'intéresse au secteur des cryptomonnaies. Ce domaine offre des possibilités d'investissements très intéressants.
Hashtags :
Commentaires
COMMENTAIRES
Vous devez être connecté pour écrire un commentaire. Déjà un compte ? Connectez-vous